L’ancien ministre de la Défense du Mali, Ba Ndaw, a été nommé président de la Transition, a annoncé le chef de la junte au pouvoir le colonel Assimi Goïta sur les antennes de la télévision nationale.
Outre le général Ndaw, le colonel Goïta, président du conseil national pour le salut du peuple (CNSP) a été nommé aussi vice-président. Ce dernier a par ailleurs ajouté que la cérémonie de prestation de serment est prévue le 25 septembre prochain.
Né en 1950 à Ségou, ce militaire de carrière, dirigera le pays pendant 18 mois au terme desquels le pouvoir sera remis aux civils.
Le 15 septembre, la CEDEAO avait demandé aux putschiste de désigner un président et Premier Ministre de transition, exigeant que ces deux personnalités soient des civils, lors d’un sommet extraordinaire de l’organisation qui s’est tenu à Accra au Ghana.
Les Présidents s’étaient entretenus pendant plusieurs heures avec les responsables de la junte, avant de rejeter leurs propositions. L’ancien Chef de l’Etat nigérian Good Luck Jonathan, médiateur de la CEDEAO a été chargé par ses pairs de s’assurer de l’avancée des discussions à Bamako.

MYNA