Une délégation de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) s’est rendue au Camp militaire de Kati où est détenu le Président déchu Ibrahim Boubakar Kéïta, a indiqué vendredi la Minusma.
Cette équipe des droits de l’Homme de la MINUSMA a pu voir jeudi soir IBK ainsi qu’une dizaine de prisonniers. A la suite de cette visite, deux d’entre eux ont été libérés, selon les mutins. Il s’agit de l’ancien ministre des Finances et de l’Économie Abdoulaye Daffé et du secrétaire particulier de IBK Sabane Mahalmoudou.
La Cedeao a appelé à un retour à l’ordre constitutionnel et a ordonné la mise en liberté immédiate de l’ex-Chef d’Etat, au terme d’une réunion qui s’est tenue jeudi.
Des milliers de personnes se sont rassemblées vendredi après-midi au monument de l’indépendance à l’initiative du M5-RFP pour célébrer le départ de leur Président.

MYNA