Man: 22 jeunes délinquants appelés «microbes» jugés et condamnés

Ce sont 22 jeunes délinquants appelés «microbes» ou enfants en conflit avec la loi qui ont été arrêtés par la police de Biankouma, le 1er mai 2018 et qui ont comparu devant le tribunal de Man, le mardi 15 mai. Il leur est reproché d’avoir troublé l’ordre public dans cette localité et commis des vols et violences sur d’honnêtes citoyens. Ils ont respectivement été condamnés à 12 mois avec sursis, 24 mois et 5ans fermes.

Les faits se déroulent au cours du mariage de soumahoro Aboubacar. En fait, cet homme, très heureux de se mettre la  »corde au cou » décide d’organiser une viré dans la cité du mont Bian. Mais, c’était sans savoir ce qui se passerait avec ceux qui constituent le convoie. En effet, alors qu’ils sont attendus pour un match de gala, ces indélicates personnes vont au niveau de la cathédrale de Biankouma, procéder à une agression collective de passants, les dépouillant ainsi de tous leurs biens.

Informée, la police aidée par la population met aux arrêts, ces microbes qui seront déférés au parquet de Man. Après plus de 5h de procès, 3 d’entre eux ont été relaxés au bénéfice du doute, 9 condamnés a 12 mois assorti de sursis. 9 autres ont été condamnés a 3 ans fermes pour trouble a l’ordre public et vol avec violences. Diallo Falikou, quant à lui, a pris 5ans fermes car, en plus des autres faits, il avait a sa charge, la détention et la cession de cannabis.

Doumbia Balla Moise