Man/Renforcement de capacités: 160 fonctionnaires et agents de l’état formés à l’utilisation de l’outil informatique

‘’Le renforcement des capacités des fonctionnaires et agents de l’Etat à l’usage de l’outil informatique, un levier de l’émergence de la Côte d’Ivoire ‘’, tel est le thème choisi par la société nationale de développement informatique (SNDI) pour le séminaire de formation à l’intention des agents de l’administration publique de la région du Tonkpi.

Les sessions de formation qui ont débuté le 26 juillet prendront fin le 31 août prochain. Ce sont au total 160 participants issus d’une quarantaine de structures étatiques de la région qui seront formés a l’usage de l’outil informatique.

Pour Soro Nangolougo, directeur général de la SNDI, l’objectif est de réaliser l’éclosion d’une administration numérique et efficace.

« (…) La mise en œuvre de ce vaste projet induit le déploiement d’infrastructures techniques et modernes. Pour un meilleur usage de tous ces investissements, il est important que les fonctionnaires et agents de l’état puissent s’en servir », a-t-il dit. Poursuivant, le DG dira que cette formation permettra aux différents agents et fonctionnaires d’être à l’ère des TIC.

« (…) Nous sommes à l’ère du numérique et cela implique des comportements nouveaux. D’où l’importance de cette formation qui fera des bénéficiaires, des citoyens dignes de cette ère », a-t-il ajouté.

Aux 160 personnes bénéficiaires, le directeur général de la SNDI demandera de faire preuve d’assiduité et de faire par la suite, un bon usage de la formation qu’ils recevront au cours de ce mois de formation. Ce sont au total 5 modules de cours: l’initiation à l’informatique, microsoft Word niveau 1, Microsoft exel niveau 1, Microsoft power point niveau 1 et les cours pratiques sur l’outil informatique et ses composantes qui seront dispensés par 4 experts aux différents fonctionnaires et agents de l’Etat du Tonkpi.

«(…) Aujourd’hui, le monde est à l’ère de l’informatique. La Côte d’Ivoire qui aspire être un pays moderne et émergeant ne peut être en marge. Elle se doit d’avoir des fonctionnaires nouveaux ayant une maîtrise de l’outil informatique. Ce qui permettrait une meilleure rentabilité des énormes investissements que le gouvernement consent. Chaque année, l’administration publique est dotée de systèmes informatiques performants. La Côte d’Ivoire doit donc renforcer les capacités de son capital humain , cheville ouvrière de son émergence», conclut le DG de la SNDI.

Rappelons que c’est depuis 2014 que la SNDI a entamé des formations à l’intérieur du pays. La région du Tonkpi est la 7ème étape de ce séminaire de formation des fonctionnaires et agents de l’Etat à l’outil informatique.

Doumbia Balla Moise