CI/Marche du front de refus: pluie de gaz lacrymogène sur les manifestants

C’est à coups de gaz lacrymogène que la police a empêché les manifestants du front de refus d’accéder à la place de la République pour un meeting marquant la fin de la campagne référendaire.

Partis de la place des martyrs à Adjamé, du carrefour Solibra à Treichville et de bien d’autres lieux stratégiques, les partisans du front de refus qui devaient se retrouvés au stade Félix Houphouët Boigny pour un giga meeting ont finalement décidé d’aller à la place de la République. Ce qui n’a pas trouvé l’assentiment des forces de l’ordre qui se sont vigoureusement opposés, lançant sur des gaz lacrymogène contre les manifestants. Selon des témoins sur place on dénombre des blessés.

Des blessés à la marche du front de refus
Des blessés à la marche du front de refus

Les manifestants, faut-il le rappeler, avaient fait la demande d’un meeting à la place de la République mais la mairie du Plateau leur a refusé l’accès de cette place et accordé le Stade Houphouët-Boigny comme point de chute de la marche.

L’opposition ivoirienne réunie au sein du front du refus prône le boycott actif au référendum du dimanche 30 octobre 2016 visant à mettre en place une 3ème République.

NOMA MIZ