Plus de 70 soldats ont perdu la vie dans l’attaque de leur base militaire à Inates à la frontière avec le Mali, a indiqué le Ministère nigérien de la Défense.
En plus des morts, 12 personnes ont été blessées et plusieurs autres sont portées disparues. Les assaillants, lourdement armés, ont pris d’assaut le camp qu’ils ont bombardé pendant trois heures.
C’est la deuxième fois que cette base militaire fasse l’objet d’une attaque terroriste en l’espace de 6 mois. C’est la seconde fois que ce poste est attaqué en l’espace de six mois. Cet acte terroriste avait occasionné le décès de 18 soldats.

MYNA