Le syndrôme Soro Guillaume ne cesse de faire des victimes à travers le pays. Après plusieurs arrestations de nombreux proches de l’ex-Pan le 23 décembre dernier, le pouvoir Ouattara a décidé de mener sa chasse chez les Com’Zones pro Soro.

En effet, Selon des sources bien introduites, dans la journée du vendredi 3 janvier 2020, le domicile du Commandant de zone, Fofié Kouakou a été perquisitionné par des hommes en arme. C’est Moussa Touré, responsable de la communication de l’ex-patron du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, qui donne l’information dans un poste diffusée sur les réseaux sociaux. Selon lui, cette descente des hommes armés au domicile de l’ancien commandant de zone de la ville de Korhogo, à l’époque de la rébellion ivoirienne, serait consécutive à l’affaire Guillaume Soro, l’ancien chef rebelle soupçonné par le régime d’Abidjan, d’être l’instigateur « d’un funeste » projet de déstabilisation de la Côte d’Ivoire.

À en croire des rumeurs persistantes, ces hommes armés qui ont fait irruption au domicile de l’ancien chef rebelle, ont rôdé dans les alentours toute la nuit. « Pour l’heure, sa résidence est en train d’être perquisitionnée car le Colonel Fofié est taxé d’être proche de Guillaume Soro accusé d’«atteinte à l’autorité de l’État et à l’intégrité du territoire national », informe un proche du Président de GPS.

Parfait ZIO