Les élections présidentielles d’octobre approchent à grand pas. Chaque parti politique affûte ses armes. Cependant, l’UDPCI dirigé par Albert Mabri Toikeusse vole peu à peu en éclat. Le parti de feu Robert Gueï est de plus en plus fargilisé. En effet, le départ récent de certains cadres du parti occasionné par le président Mabri lui-même après un réaménagement au sein du bureau exécutif a laissé un trouble.

L’un des hommes  »forts » du parti Arc-en-ciel, notamment Albert Flindé a été chassé du parti, pour sûrement sa prise de position et ses déclarations contre le goût du président Mabri.

Par ailleurs, la grande hésitation du ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique à partir du Rhdp a clairement baissé sa côte de popularité auprès dans le grand Ouest.

Alors, très controversé dans son propre fief, des jeunes loups comme Bonta Goué Fernand et Déli  Franck respectivement, président  de l’Union pour la démocratie totale en ci (Udt-ci) et responsable national de la Jeunesse dudit parti et membre de Gpp-paix d’Henriette Lagou prennent progressivement le terrain.

Ces jeunes loups aux dents longues nourrissent de grandes ambitions. Ils pensent à sonner le glat pour selon eux  »redonner espoir au peuple Dan ». Pour Deli Franck, président national de la Jeunesse de l’Udt-CI, des actes de grandes envergures ont commencé à être posés et continueront auprès des populations dans le seul but de les voir heureux.

« Nous sommes prêts à réunir nos parents du grand ouest. L’Udt-CI sera de manière permanente à leur côté. »,a insisté Deli Franck président national de la Jeunesse.

En clair, cette nouvelle génération qui aura longtemps étudié le terrain est prête à faire oublier l’Udpci de la tête des parents Dan. Alors la bataille lors des échéances à venir s’annoncent assez rudes.

Parfait ZIO