L’Etat de Côte d’Ivoire a été invité par la Cour pénale internationale à prendre la parole lors du procès en appel de l’ex-Président Laurent Gbagbo et son co-détenu Blé Goudé, prévu les 6 et 7 février.
« La République de Côte d’Ivoire sera invitée à prendre la parole devant la Chambre d’appel sur toute question soulevée par la requête de M. Gbagbo du 7 octobre 2019 (priant la Chambre d’appel de reconsidérer son arrêt, qui a imposé des conditions à la libération de M. Gbagbo et de M. Blé Goudé après leur acquittement », indique un communiqué émanant de la CPI.
Au cours de cette audience un temps de parole a été accordé aux différentes parties qui seront présentes. Ainsi Laurent Gbagbo et Blé Goudé auront droit à 30 minutes d’exposé chacun, le procureur 30 minutes également, le représentant légal des victimes 20 minutes. Après cette première phase, les deux prévenus disposeront chacun de 20 minutes pour répondre.

MYNA