Le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire a rejeté la requête en contestation de trois groupes parlementaires de l’opposition sur la loi relative à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).
Lundi, les groupes parlementaires Vox populi, PDCI et Rassemblement ont annoncé avoir déposé un recours afin de dénoncer l’incapacité de l’Etat à mettre en place un organe indépendant capable d’organiser des élections en toute impartialité.
Ils ont fustigé l’adoption de cette nouvelle loi sur la CEI, malgré les contestations des députés de l’opposition et de la société civile.
Mardi le projet de loi portant recomposition de la CEI a été votée en plénière à l’Assemblée nationale par 124 voix contre 78. La prochaine étape est celle du sénat avant sa promulgation par le chef de l’Etat.

MYNA