Depuis le 3 juillet 2020, le public ivoirien a eu droit à la sortie de la nouvelle oeuvre discographique du duo zouglou, Yodé et Siro.

A peine paru dans les bacs à cassettes, l’album Héritage fait déjà des vagues sur les réseaux sociaux et dans les ménages.

Les deux artistes n’ont rien perdu de leur sens critique. Yodé et Siro ont dépeint les tares congénitales de la société actuelle. Les pratiques peu catholiques du pouvoir Ouattara ont été dénoncées avec véhémence dans Héritage laissé par les artistes très engagés du moment.

Les mélomanes l’ont constaté dans le titre  »on dit quoi président ». Dans cette partie de l’album, les deux artistes interpellent le régime.  »Le pays devient jolie. Y’a goudron partout. Y’a lumière partout. Y’a lumière même dans goudron. Mais président ton peuple a faim. On dit quoi? »,ont-ils dénoncé.

Yodé et Siro ont par ailleurs interpellé le président sur la détention des prisonniers politique.  » Les gens sont emprisonnés et tu dis y’a personne en prison. Ce que tu n’as pas voulu hier, tu ne le fais pas aujourd’hui ».

En clair, cet album est véritable régal pour les mélomanes. Yodé et Siro ont critiqué les différents régimes qui se sont succédés en Côte d’Ivoire. Tout le monde se souvient du titre  »Mon président » au temps de Laurent Gbagbo.

Parfait ZIO