Tensions au Burida : La directrice et le PCA suspendus de leurs fonctions

Face aux tensions qui secouent depuis plusieurs mois le Bureau ivoirien des droits d’auteurs (BURIDA), le ministre de la Culture Maurice Bandama a décidé de suspendre la directrice générale et le PCA de cette structure. Ainsi, Irène Assa Viera et Sery Sylvain sont mis sur la sellette après un audit diligenté par l’inspection générale de l’Etat, selon un communiqué.
« En raison des tensions persistantes au Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), qui mettent en péril la vie de la société, et suite à l’audit commandité par l’Inspection générale de l’État (IGE), qui mettent en évidence de nombreuses faiblesses dans la gouvernance de la Maison, le ministre de la Culture et de la Francophonie, en accord avec le gouvernement, prend les mesures conservatoires suivantes : Monsieur Sery Sylvain et Madame Irène Assa Viera, respectivement président du Conseil d’administration et directrice générale sont suspendus de leurs fonctions », indique le communiqué émanant du ministre de la culture.
M. Bandama qui ne souhaite pas que cette décision empiète sur le fonctionnement de la structure a nommé le directeur juridique du Burida Akpatou directeur général par intérim pour gérer « les affaires courantes », laissant le soin au Conseil d’administration de choisir le nouveau PCA.
Le 14 mai dernier des artistes ivoirien avaient organisé un sit-in devant le siège du Burida pour exiger le départ de Mme Viera. Ils décriaient la gestion opaque de la première responsable du Bureau des droits d’auteurs.

MYNA