Les chauffeurs de taxis communaux et de Gbakas qui desservent la commune de Yopougon ont repris le travail ce jeudi après avoir observé 48h de grève. Un soulagement pour les populations qui ont vécu deux jours de calvaire, durant lesquels se déplacer était un parcours du combattant.
Cet arrêt de travail qui avait perturbé le transport, avait été observée depuis mardi pour protester contre la hausse des coûts des contraventions imposées par la mairie de ladite commune. Les grévistes dénoncent en effet l’instauration de cette mesure alors qu’ils s’acquittent quotidiennement de leur droit de stationnement.

MYNA