Les chauffeurs de taxis communaux de Yopougon et ceux de minicars de transports appelés Gbaka observent ce mercredi leur deuxième jour de grève de 48h, occasionnant de nombreux désagréments aux usagers.
dénonçant le coût excessif des contraventions versées à la mairie de ladite commune, les grévistes sont déterminés à se faire entendre. Pour ce faire, les taxis compteurs ont été empêchés ce matin de circuler et leurs passagers contraints d’écourter leur voyage, selon plusieurs témoins.
Gilbert Kafana Koné à travers un arrêté à instituer une série de mesure dont des taxes en cas d’infraction qui vont de 10 000 FCFA à 50 000 FCFA.

MYNA