Le conservateur et universitaire Kaïs Saïed est arrivé en tête du second tour de l’élection présidentielle en Tunisie, avec environ 70 % des voix, selon des résultats partiels.
Il devance son adversaire Nabil Karoui qui a récolté autour de 28% des suffrages exprimés. Inculpé pour fraude fiscale et blanchiment d’argent ce dernier a été libéré de prison mercredi pour participer aux élections.
Juriste de formation, le nouveau Président de la Tunisie, novice en politique est âgé de 61 est spécialiste en droit constitutionnel.

MYNA